Vous êtes dans la rubrique

Notre village/

Histoire de Beyrie en Béarn/

publié par

Philippe Faure

Partager cet article

Le village de Beyrie en Béarn

lundi 2 novembre 2009, par Philippe Faure

Beyrie en Bearn

Le village Beyrie en Béarn est situé à 6 km de Lescar, sur le coteau qui sépare la vallée du Gave de Pau de celle du Luy du Béarn et tout près de la Lande du Pont long où les frères Wright effectuèrent une démonstration aérienne en 1908.

Une partie de la commune
s’étend dans la plaine du Pont long et comprend essentiellement des terres
agricoles, sa superficie est de 271 Ha.

Un peu d’Histoire

En 1385, Beyrie comprenait
l’Hespitau de Lespiau, une abbaye laïque qui fut la propriété de Jeanne de
Foix, dite Jeanne de Beyrie, elle était la fille naturelle de Jacques de foix,
évêque, et de Jeanne de Marca, ce qui donnait une population de 7 feux, à peine
25 habitants. On ne peut pas dire que ce soit, même à l’époque, un gros
village.

Cependant, le nom même
indique une particularité aujourd’hui totalement oubliée  : il y a eu, à un
moment donné à cet endroit, un atelier de verrerie ! ce qui n’est pas le
seul endroit du Béarn, et au delà, portant un nom signifiant
« verrerie », mais ici comme ailleurs de cette activité ne subsiste
que le nom déjà mentionné en 1101 dans le Cartulaire de Lescar.

Les ateliers de fabrication
du verre demandent beaucoup d’énergie sous forme de chaleur, à cette époque
elle était naturellement fournie par le bois, de cette activité subsistait, à
la fin du moyen âge, l’industrie du bois.

En 1780 un incendie
détruisit l’église entraînant la perte des archives de la communauté placées
dans le porche.

Au cours de l’an XII de la
révolution, la commune fut réunie à celle de Bougarber mais cette union ne dura
que jusqu’en 1809.

Aujourd’hui, le petit village de Beyrie en Béarn est un paisible village agricole et résidentiel de 171 habitants.